Consommation, Equipe de France de football et moral des Français

Comparez Nos Offres De Credit
Gratuit Et Sans Engagement
  • credit projet

    Votre projet :

  • credit montant

    Montant du projet :

  • credit mensualité

    Durée du prêt :

    mois

 

L’actualité sportive. Voilà un sujet qui n’est pas souvent traité sur ce blog. Et pourtant le match décisif de l’Equipe de France pour la qualification à la Coupe du Monde de football qui a lieu ce soir peut avoir un impact sur le niveau de consommation des mois à venir.

Coupe du Monde et moral des Français

Les événements sportifs ont toujours eu une influence sur le moral d’une population. Il a été prouvé que la participation et un bon parcours dans une compétition sportive majeure favorise le moral d’un peuple et entraîne un gain de consommation. Ainsi on estime que la qualification et la validation du billet pour le mondial en Afrique du Sud en 2010 a entraîné une hausse du PIB de 0,1% en France. De plus la consommation des ménages avait augmenté de 0,7% en juin 2010 consécutivement à une baisse de 1,3% au mois de mai. La suite fut moins glorieuse… que cela soit économiquement ou sportivement.

L’impact de ce phénomène reste tout de même limité et le gouvernement ne compte pas principalement sur ce point pour relancer l’économie. En revanche ce dernier peut constituer un tremplin en terme de popularité comme nous l’avait montré la côte de popularité de Jacques Chirac qui avait bondi en 1998. Un regain d’amour pour lequel ne serait pas contre le président Hollande, et même un petit coup de pouce financier qui ne serait pas de trop à l’heure où la croissance de 2013 est estimée à 0,1% et où les prévisions pour 2014 apparaissent déjà comme trop optimistes. De plus l’impact économique pour un pays participant demeure moindre que pour un pays hôte. Les retombées financières pour l’organisation de l’Euro par la France en 2016 seront elles, pour le coup, significatives avec des investissements déjà très importants dans les nouveaux stades de foot et des secteurs qui verront leur activité tripler: tourisme, restauration, hôtellerie…

Si l’impact de la qualification sur l’économie reste faible, un tel événement sportif joue tout de même un rôle d’évasion et de détachement du quotidien. A l’heure où les chiffres du chômage atteignent des niveaux records, les cas de surendettement se démultiplient et la consommation des ménages peinent à reprendre une courbe ascendante, un élément négatif de plus est défavorable au maintien du moral des Français. La consommation montrait de bons résultats cet été grâce à quelques signes annonciateurs de reprise économique mais s’est vu stagner par la suite. La population française attend juste quelques signes favorables pour reprendre sa consommation. Une qualification pour le mondial pourrait être l’un d’eux.

Impacts directs sur l’économie

La participation à un tel événement entraîne des retombées certaines pour plusieurs activités de notre économie. En effet les ventes de téléviseurs sont généralement boostées par la présence de l’équipe nationale à un événement sportif diffusé massivement. De plus certains commerçants voient leur activité grandir comme les livreurs de pizzas, les chaînes de fast-food, les bars…

Outre ces quelques effets positifs une non qualification sera surtout synonyme de pertes économiques importantes pour deux secteurs. En premier lieu la Fédération Française de Football qui risque de perdre de nombreux sponsors ou de voir ses contrats de sponsoring renégociés. Ceci en plus des revenus de merchandising qui resteront stables et d’un engouement autour de l’Equipe de France qui sera au plus bas en vue de l’Euro 2016. Les médias seront les autres perdants. Les journaux sportifs évidemment mais surtout TF1 qui voit le cours de son action chuté depuis vendredi et qui va devoir rentabiliser la bagatelle de 130 millions d’euros dédiés à l’acquisition des droits TV de la Coupe du Monde 2014.

 

Une seule conclusion possible: Allez les Bleus!