Crédit à la consommation : Cetelem et Sofinco au coude à coude

Comparez Nos Offres De Credit
Gratuit Et Sans Engagement
  • credit projet

    Votre projet :

  • credit montant

    Montant du projet :

  • credit mensualité

    Durée du prêt :

    mois

Sofinco et Cetelem : deux géants qui bougent

Sofinco et Cetelem : deux géants qui bougent

 

2012 était une meilleure année pour la BNP Paribas (Cetelem) que pour la CACF (Sofinco), le coût du risque de la première s’améliorant de 8,7%, tandis que celui de la seconde est très fortement touché par la situation douteuse de l’économie italienne. Pourtant, les deux grands du crédit conso mettent actuellement en place un bon nombre de changements destinés à améliorer leur activité.
Chez BNP Paribas, la couleur est d’ailleurs annoncée : le directeur général annonce que l’établissement se retire à la fois du domaine des prêts immobiliers et des pays au sein desquels ses parts de marché n’atteignent pas plus de 5%. Le groupe ajoute à cela une diversification des services financiers proposés (livrets bancaires, contrats d’assurance, utilisation plus importante d’Internet…).
La CACF se définit, quant à elle, comme « un généraliste du crédit conso » et choisit ainsi d’accorder une place plus importante aux crédits auto (45% de ses encours). L’objectif affiché est alors de mettre en place une nouvelle organisation plus tournée vers la relation client et le domaine de l’innovation, avec notamment la création d’un centre « corporate » à compter du 1er avril pour donner une ligne de conduite à la stratégie développée par le groupe à l’international. L’objectif de ces mesures est avant tout de permettre aux deux géants de conquérir de nouveaux pays (la Chine pour la CACF) ou de réaffirmer sa présence sur le marché français pour la BNP Paribas. A ce titre, le directeur général de la BNP, Thierry Laborde, se justifie notamment en expliquant qu' »aujourd’hui, la France ne pèse plus que 28 % de nos actifs pondérés ».