Le Crédit Immobilier de France (CIF) : « avis de décès » ?

Comparez Nos Offres De Credit
Gratuit Et Sans Engagement
  • credit projet

    Votre projet :

  • credit montant

    Montant du projet :

  • credit mensualité

    Durée du prêt :

    mois

Crédit Immobilier de France - "Avis de décès" ?

Crédit Immobilier de France – « Avis de décès » ?

C’est en effet ce que plusieurs affiches dont le local du Crédit Immobilier de France est affublé depuis quelques temps semblent prétendre. Le responsable du secteur Sud-Ouest, Pierre Bessière, exprime d’ailleurs les pensées plus ou moins cachées des 300 à 500 employés qui seraient touchés par le plan de sauvegarde tant attendu : « La messe est dite, dans quelques mois, nous ne pourrons plus produire de crédits. La direction gère actuellement l’extinction. Les agences commerciales comme la vôtre vont donc fermer ».

Cette situation serait principalement due à la dégradation de l’établissement par les agences de notation en juin 2012. Via cette dégradation, ce sont principalement les perspectives d’avenir de Crédit Immobilier de France que sanctionnent les agences, lui conseillant pour survivre de demander le soutien d’une autre banque possédant des dépôts (ce qui n’est pas le cas de Crédit Immobilier de France). Malheureusement, et bien qu’un début de solution ait été insinué par la Banque Postale, la situation reste critique, les 2.500 salariés présents sur le territoire craignant pour leur avenir. Toutefois, grâce à la garantie de 18 milliards d’euros apportée par le gouvernement et enfin autorisée fin février par la Commission européenne, le CIF parvient à garantir les en-cours de ses crédits immo.

Le répit risque d’être de courte durée : en effet, reste à présent à savoir ce que la réticente Commission européenne décidera dans 6 mois, lorsque le moment sera venu de se prononcer définitivement sur l’aide dont bénéficie la CIF.