Maroc : le crédit conso va bien

Comparez Nos Offres De Credit
Gratuit Et Sans Engagement
  • credit projet

    Votre projet :

  • credit montant

    Montant du projet :

  • credit mensualité

    Durée du prêt :

    mois

+11,5% de crédit conso en avril 2015 au Maroc. Un montant à la hausse comparé à avril 2014. La Bank Al-Maghrib communique ainsi une somme faramineuse avec un encours de 45,201 Milliards de dirhams (4,174 Milliards d’euros).

Si le crédit à la consommation a connu une hausse de 2,4% au mois d’avril en France, le Maroc suit la cadence.

Les crédits bancaires s’envolent

Une observation générale montre que les marocains continuent à s’endetter auprès de leurs banques en continuant à contracter des crédits bancaires. Une tendance à la hausse en ce premier semestre 2015.

Si l’on compare à février 2014, c’est une hausse d’environ 18 Milliards de dirhams (1,66 Milliards d’€) qui est recensée. Si la relance des crédits à l’équipement ou encore des crédits immobiliers est à noter, le bond des crédits à la consommation rapporte au total près de 754 Milliards de dirhams (70 Milliards d’€).

La Bank Al-Maghrib a ainsi publié les statistiques monétaires du mois d’avril 2015. Avec +2,5%, les crédits bancaires sont en hausse et font mieux qu’en avril 2014. En tête de peloton, les crédit à la consommation qui ont enregistré une hausse de 11,5% soit un encours de 45,201 Milliards de dirhams (4,174 Milliards d’€).

Les crédit immobiliers ne sont pas en reste et réalisent un meilleur exercice que l’an passé aussi avec une hausse importante de 2,9%. Pas moins de 238,831 Milliards de dirhams (22,058 Milliards d’€) d’encours enregistré fin avril 2015 soit une hausse de 6,837 Milliards de dirhams (631,465 Millions d’€) par rapport à l’encours de fin avril 2014.

Le secteur immobilier est morose

Malgré ces bons chiffres, le crédit accordé aux promoteurs immobiliers a affiché un recul de l’ordre de 6,4% d’une année à l’autre. Un recul qui peut s’expliquer par la morosité actuelle que traverse le secteur immobilier qui a préféré la commercialisation avec pour impact un recul de l’investissement.

La Bank Al-Maghrib a aussi noté une légère hausse (+1,9% en avril 2015 par rapport à avril 2014) de l’encours des crédits à l’équipement fin avril 2015. L’encours calculé monte ainsi à 141,433 milliards de dirhams (13,062 Milliards d’€) soit une hausse de 2,581 Milliards de dirhams (238,381 Millions d’€) par rapport à 2014.

La situation en France

En avril dernier une hausse des crédits à la consommation a aussi été recensée. 3,10 Milliards d’euros (+2,6%), c’est la somme des prêts accordés. Pourtant cela reste un niveau faible selon l’Association française des Sociétés Financières (ASF).

Le secteur automobile a été un moteur pour l’économie française. Les locations avec option d’achat ont ainsi atteint une hausse de +18,9% en avril. Quant aux financements de biens d’équipement du foyer, ces derniers sont restés stables et ont continué sur leur lancée (+7%). Les prêts personnels ont eu une légèrement augmentation en mai (+1,7%). Le bonnet d’âne revient au crédit renouvelable qui est en baisse (-4,4%).