Crédit à la consommation: tour d’horizon, les chinois se mettent au crédit conso

Comparez Nos Offres De Credit
Gratuit Et Sans Engagement
  • credit projet

    Votre projet :

  • credit montant

    Montant du projet :

  • credit mensualité

    Durée du prêt :

    mois

Si en France, il est relativement commun d’avoir recours à un crédit à la consommation pour acquérir un nouveau véhicule, ce type d’emprunt n’est pas toujours utilisé dans le reste du monde.

Nous vous proposons à partir d’aujourd’hui un tour d’horizon des us et coutumes en matière de crédit à la consommation dans le monde.

La Chine, pays en transition

Nous nous arrêtons pour commencer sur le cas de la Chine qui est devenu, début 2013, le premier marché automobile mondiale.
Le rapide développement économique chinois de ces vingt dernières années a fortement accru la richesse des habitants. Conséquence directe, le nombre de personnes appartenant à la classe moyenne a augmenté, autant de potentiels acheteurs d’automobiles.

Dans un pays où l’automobile est un bien valorisant autrefois réservé à une infime partie de la population, les très riches, certaines pratiques sont restées ancrées dans les comportements des chinois. La plus marquante, le fait de systématiquement payer au comptant: environ 85% des voitures sont encore payées cash.

La poussée de la nouvelle génération

Cependant, la tendance commence à évoluer, de plus en plus de chinois ne s’opposent plus à avoir recours au crédit pour satisfaire leur besoin, notamment les plus jeunes. La nouvelle génération de travailleurs chinois cherche à obtenir rapidement une indépendance financière par rapport à ses ainés. Ils sont bien plus enclins à contracter des crédits à la consommation pour faire l’acquisition d’une automobile, en y consacrant souvent une importante partie de leur salaire. C’est cette nouvelle génération active qui fait aujourd’hui évoluer les moyens de financements en Chine.

L’intérêt des constructeurs automobiles 

Depuis maintenant une dizaine d’années, la Chine est devenu un eldorado pour les constructeurs, conscient de cet immense marché encore sous-équipé en automobiles. Si la démocratisation du crédit à la consommation va permettre aux chinois d’augmenter leur pouvoir d’achat c’est aussi l’occasion pour les constructeurs d’augmenter leur profit.
En effet, une grande part des revenus des constructeurs ne provient pas de la vente directe de véhicules mais surtout de tout les services annexes proposés lors de l’achat, dont notamment les moyens de financements.

Le gouvernement chinois met actuellement en place des mesures pour faciliter cet accès au financement. Malgré tout, la démocratisation du crédit à la consommation comporte un risque non négligeable, celui de la croissance de la dette des particuliers avec les conséquences que cela peut engendrer.

Raphaël Lazaroo