UNE COURSE AUX ECONOMIES POUR TOUT LE MONDE

Comparez Nos Offres De Credit
Gratuit Et Sans Engagement
  • credit projet

    Votre projet :

  • credit montant

    Montant du projet :

  • credit mensualité

    Durée du prêt :

    mois

 

Finis les paniers percés. Les consommateurs sont d’ores et déjà en ordre de bataille pour affronter la crise qui s’installe. Dans la région plus encore qu’ailleurs. Changement d’enseigne. Traque des bonnes affaires. Nouvelles stratégies.

La facture est trop élevée. Environ 49% des Français veulent réduire leur budget alimentaire d’après une enquête Sofinco/OpinionWay.

A l’heure actuelle, chaque foyer dépense aux alentours de 389 euros par mois pour se nourrir, entre autres, les courses, les pauses déjeuner et les cantines des enfants.

Vérification des forces en présence : 82 % des habitants de la région estiment que leur pouvoir d’achat a baissé et 93 % trouvent que les prix ont augmenté. Loïc Choquet, fondateur de l’institut Opened Mind qui a réalisé une étude sur les comportements d’achat en grandes surfaces, l’a observé.

Liste de courses

Le consommateur affine sa stratégie pour affronter la crise.

Dans le même ordre d’idées, ils sont 58 % en France, à avoir l’impression d’utiliser davantage qu’auparavant leurs cartes de fidélité et 86 % à regarder les prix de plus près que par le passé.

L’expédition dans la grande surface n’est plus laissée au hasard. Élaboration d’un budget à ne pas dépasser pour la moitié des ménages. Mise au point d’une liste de courses précise respectée dans 90 % des cas. « 82 % des Français regardent ce qui manque dans leurs placards pour préparer leur liste.

Comment redonner du plaisir, du sens aux points de vente ? Quand les consommateurs se contentent des achats routiniers, de l’essentiel, comment leur faire découvrir de nouveaux produits ?

Voici donc quelques astuces pour dépenser moins:

Privilégier les produits en promotion est devenu la priorité des Français, soit 83 % des consommateurs , ainsi s’ajoute à cela l’utilisation des bons de réductions en caisse , 81%, mais le plus sympa est de cuisiner les restes 87%.

Le fait de plutôt choisir les marques de distributeur au lieu des grandes marques affecte quelque peu le pouvoir d’achat mais nul doute, dans ce contexte, que le prix reste le premier critère de choix pour 80% des Français.

Sans oublier que 40 % se fixent un budget précis à ne pas dépasser.

Le temps passé dans le magasin n’est pas anodin : soit les consommateurs y passent moins de temps pour éviter de succomber à la tentation. Opération éclair. Soit, à l’inverse, ils y passent davantage de temps pour mieux traquer les petits prix et comparer. Certains même multiplient leurs visites dans différentes enseignes pour bénéficier de promotions exclusives. Grandes manœuvres.

Publié par Nao RAVELO